British Virgin Islands

BVI - Sandy Cay #1

BVI – Sandy Cay #1

Arrivée dans la baie de Gorda Sound. Clearance effectuée, nous partons pour notre premier mouillage au milieu des récifs. L’endroit est incroyable, partout des récifs et de l’eau turquoise. La carte postale typique des Caraïbes. On s’y est bien plu et les requins aussi – dont Fanny apprécie particulièrement la compagnie. « Non, non, ne t’en fais pas, il n’y a pas de requins…. » Premier tour à l’eau et les présentations sont faites, une grande raie et un beau requin dormeur.

Un petit tour au bar du coin – qui est aussi une ile – Saba Rock avec son wifi haut débit fort appréciable. Mais manque de batterie, ce ne sera pas encore là qu’on pourra mettre à jour le blog (il faut bien déconnecter aussi). Direction ensuite Beef Island pour trouver un mouillage au calme. Malheureusement, cette ile porte bien mal son nom, aucun bifteck à l’horizon. Mais ça ne nous empêchera pas de fêter l’anniversaire de Manon dignement. Rhum et champagne au menu, accompagnés de risotto et fondant au chocolat.

Le lendemain, visite de The Baths sur Virgin Gorda, le site n°1 à voir dans le coin ; et on comprend pourquoi ! L’endroit est trop cool, un petit chemin se balade entre les rochers gigantesques posés là on ne sait comment. On se retrouve sur le sable avec la mer, le tout sous les rochers… Mais nous n’avons pas le droit de rester là cette nuit avec le bateau. Le plein de mangues fait, nous partons pour Peter Island à la nuit, puis Norman Island le lendemain où nous avons bin profité du snorkeling.

Dernières escales aux BVI à Jost Van Dyck. La plage de White Bay est réputée pour son sable blanc … La baie est magnifique, l’eau aussi mais il s’avère que c’est surtout LA plage touristique de l’île (ce qui veut dire beaucoup de bateaux à moteur, donc un peu moins sympa). Pour le coup nous avons retrouvé ces plages de sable blanc à Sandy Cay, petite île protégée où peu de gens viennent et sur un îlot juste à côté.

Dernière nuit aux BVI à Great Harbour pour profiter d’un festival et direction le lendemain après-midi pour Puerto Rico (San Juan) … qui s’avèrera être bien compliqué (explications très prochainement ! ).

 

PS : Allez voir les photos dans la galerie !

Sint Maarten

Sint Maarten - Rando #5

Sint Maarten – Rando #5

Destination plutôt utile, c’est un immense port avec de gros yachts. Beaucoup de monde, peut-être dû à la régate Heineken qui avait lieu en même temps. L’avantage c’est que nous avons pu faire réparer les voiles (le spi qui s’était déchiré pendant la traversée et la grand-voile plus  génois qui se sont fait une jeunesse) et surtout [grosse nouveauté] acheter un moteur pour l’annexe, qui va nous changer des rames et surtout nous permettre de mouiller plus loin des rivages.

Nous avons quand même pu s’échapper de cette zone plutôt industrielle pour prendre un peu de hauteur histoire de quelques heures. De beaux panoramiques en perspective (allez voir les photos !).

Malgré un coté Yatching qui nous convient bien (pas du tout !), on se décide donc de ne pas s’attarder dans le coin ! Allez, direction les British Virgin Islands !!

 

PS : Allez voir les photos dans la galerie !

Guadeloupe

Guadeloupe - Malendure #2

Guadeloupe – Malendure #2

Premier petit arrêt aux Saintes pour visiter un peu le coin, qui semble assez joli. Un premier mouillage au Grand Ilet nous permet de tester nos premières noix de coco, un succès. Nous partons ensuite pour la baie principale des Saintes pour se faire un petit restau le soir. En restant raisonnables, même si le rhum coco est bon, car on prévoit un réveil tôt demain matin.

Direction la marina de Pointe à Pitre pour récupérer Fanny, refaire le plein de vivres et du bateau. Départ à 4h du mat des Saintes pour ne pas être à la bourre pour l’avion. Le capitaine semble y accorder de l’importance… (J)

Nous passons donc deux jours à Pointe à Pitre pour y faire tout ce dont nous avons besoin.

Puis départ pour Bouillante. Comme son nom l’indique il y a une source d’eau chaude qui se déverse dans la baie, l’odeur de soufre est assez présente dans la baie. Petite balade dans la ville et rencontre avec des iguanes et direction Malandure (juste à côté). Au programme : snorkeling avec les tortues, les trigger fishes – qui défendent leur territoire- et les poissons lions.

Soirée au bar de la plage avec comme fond sonore un remix créole de la queue-leu-leu par un groupe local : soirée endiablée ! Mais elle n’était pas finie : un  voilier dans la baie coulait sous nos yeux. N’écoutant que leur courage nos forts matelots partent dessus pour aider le propriétaire. Celui-ci étant absent, nous essayions d’étaler la voie d’eau … en vain. Le lendemain on n’apercevait plus que le mat du bateau qui est devenu le nouveau spot de snorkeling. « On a même croisé un poulpe à la barre du bateau ».

Nous n’avons pas que profité de l’eau salé de Guadeloupe mais également de son eau douce. Direction le Saut d’Acoma à pied depuis la plage Caraïbe. Nous rencontrons Francis qui nous invite chez lui à manger (et boire son rhum arrangé) et nous enseigne les fondamentaux de la botanique guadeloupéenne (tamarin, amande sauvage, canne à sucre, noix de muscade … n’ont plus de secret pour nous). Merci Francis !

PS : Allez voir les nouvelles photos dans la galerie !

La Dominique!

Dominique - Syndicate #1Après nous être remis de la traversée et de notre première soirée, nous commençons à profiter de l’endroit. Au programme : visite de l’Indian River en bateau et randonnées. L’Indian River est authentique bien que très fréquentée suite au tournage de pirates des caraïbes, on y va en bateau local, à la rame pour remonter la rivière de mangrove. Le bar à son terme nous permet de siroter un bon cocktail en pleine jungle.

Ensuite, place au sport : on commence tout en douceur avec une randonnée de 2h à Syndicate, qui finit au pas de course pour ne pas rater notre taxi, qui devait venir nous chercher 2h après le départ.

Le lendemain, on loue un van pour pouvoir aller faire la rando du Lac Bouillant. Superbe, le lac boue effectivement et un petit bonus sur le retour avec un petit jacuzzi naturel pour se détendre dans les eaux chaudes. Le soir, repas préparé par notre Danny national alias « Ti-Punch for men » ou « Docteur-Love for women » (un local assez business man qui nous propose excursions et autres depuis le début), il nous accueille la plage, juste devant le bar auquel il a emprunté la table. Assez atypique mais très bon.

Malgré la fatigue de la veille, rebelote, départ très tôt pour la rando au sommet de l’ile. 5h de rando dont 2h30 dans la jungle sous la pluie. Il parait que c’est très beau mais nous n’en verrons rien car les points de vue étaient tous bouchés. M’enfin sympa quand même car on a pu voir la vraie jungle.

Nous partons dans la foulée en direction des Saintes.

PS : Allez voir les nouvelles photos de la galerie!

Le Cap Vert!

Après 5 jours et demi de traversée agitée mais riche en dauphins joueurs, nous avons jeté l’ancre dans l’archipel du Cap Vert.
Première escale dans le port de Mindelo histoire de remplir les formalités administratives et prendre la température locale. Nous avons ensuite mis les voiles pour explorer les îles désertes des environs. Coup de cœur pour les plages vierges de l’île Santa Luzia où nous avons élu domicile pour 3 jours. Au programme, exploration des fonds marins à la rencontre de la faune locale, surf humain dans les gros rouleaux, feux de camp, régate au près autour d’îlots inhabités et crapahutage sur les sommets balayés par les vents.

DSCF8516

Les Canaries – La suite!

Salut tout le monde, après un passage à la Gomera bien sympathique ou nous avons pu rencontrer les artistes du Festina Lente, écouter du Silbo, et traversée la forêt primaire (malheureusement de nuit donc on imagine que c’était beau). Nous faisons une escale d’amarinage pour nos nouveaux guest (Damien et Manon) au sud de Hiero. Direction le cap vert après manger la bise.

16114649_201111160355239_8539485205217999238_n